top of page

Quitte ton pays 

Edito du dimanche 05 mars.

par le père Grégoire Froissart

pour les Clés, feuille d'information paroissiale. Télécharger les Clés en PDF


"Quitte ton pays"


Quitte ton pays et va vers le pays que je te montrerai. L’appel adressé jadis à Abraham ne visait pas une simple migration terrestre : c’était le signe de l’appel adressé à tout homme, à faire de sa vie terrestre un pèlerinage vers la vie éternelle. Dans sa transfiguration, le Christ a voulu montrer la vie éternelle, afin que ses disciples n’aient pas peur d’emprunter le chemin qui y mène, et qui passe par la croix.

Lors de la transfiguration, les réactions des trois disciples nous montrent selon quelles étapes le désir de la vie éternelle s’inscrit dans notre vie :

Il est bon que nous soyons ici ! La première grâce à demander aujourd’hui et pendant toute cette semaine, c’est la joie de la présence de Dieu auprès de nous. Pour avancer vers Dieu, nous devons d’abord lui exprimer notre grande reconnaissance pour son appel à être chrétien et pour ce carême.

Ils furent saisis d’une grande crainte. Si grande soit la joie donnée par Dieu, nous ne pouvons pas grandir dans la vie chrétienne sans éprouver parfois de l’angoisse devant l’immensité de Dieu et l’exigence de son appel, qui passe par la croix. Nous ne devons jamais laisser cette angoisse s’installer mais nous rappeler la parole du Christ : soyez sans crainte.

Ils ne virent plus personne, sinon lui, Jésus. La grandeur de la vie chrétienne n’est pas d’éprouver toujours sensiblement la présence de Dieu, ni de comprendre beaucoup de choses à son sujet. Elle consiste plutôt à croire indéfectiblement que Jésus est l’unique sauveur, et à l’imiter chaque jour en espérant son aide.

P. Grégoire Froissart


Textes du dimanche 19 février :



Comments


bottom of page