top of page

Vœux pour 2024 du père de Longeaux

Chers paroissiens, à l’aube de l’année nouvelle, plutôt que des vœux, je voudrais vous partager mes intentions de prière. Je les adresse à Jésus, Prince de la paix, pour notre monde et pour chacun d’entre vous,

 

Je prie Jésus, Prince de la paix, pour les pays déchirés par la guerre ou plongés dans l’insécurité. Il est malheureusement impossible de les citer tous. Il y a des guerres civiles meurtrières dont seul un faible écho parvient encore jusqu’à nous (au Soudan, par exemple). L’Europe centrale continue à être déchirée par la guerre en Ukraine. Les djihadistes sévissent dans les pays du Sahel et au-delà en Afrique. Nous sommes profondément touchés par la vague de violence qui s’est abattue sur Israël, sur la bande de Gaza et sur les territoires palestiniens depuis le 7 octobre dernier, par les très nombreuses victimes, les personnes retenues en otage, les destructions massives, l’immense détresse des gazaouis, la guerre qui risque de s'enflammer sur d’autres fronts au Proche-Orient. 

 

Oui, je prie Jésus pour la terre où il est venu au monde et où il a été lui-même victime de la violence religieuse et politique : qu’au cours de cette année qui commence les forces de paix l’emportent sur celles de la guerre, que la raison soit plus forte que les passions, que le monde progresse vers une résolution juste des conflits, que les peuples sortent du cercle infernal de la peur et de la haine mutuelles qui se propagent de génération en génération.

 

Je prie Jésus, Prince de la paix, pour chacun d’entre nous. Nous savons que la paix entre les hommes commence par une conversion du cœur de chacun. Je prie Jésus pour qu’au long de cette année il nous fasse progresser sur la route des béatitudes. Qu’il nous donne un cœur humble et pur qui n'entretient ni haine ni rancune, un cœur miséricordieux capable de pardonner. Qu’il nous pacifie intérieurement pour que nous soyons autour de nous des artisans de paix. Lorsqu’il faut combattre pour la justice, qu’il nous accorde la force inébranlable des doux. Qu’il nous rende sensibles aux détresses qui nous entourent, capables de pleurer avec ceux qui pleurent et de nous réjouir avec ceux qui sont dans la joie. Dans les persécutions ouvertes ou dissimulées, qu’il nous garde inébranlables dans la foi et fermes dans l’espérance. 

 

Telle est ma prière pour chacun d’entre nous en ce début d’année 2024. Que cette année, qui sera faite de bonheurs et d’épreuves comme toutes les années, soit un temps de grâce pour chacun.

 

Père Jacques de Longeaux


Comments


bottom of page