top of page

La soif et le murmure

Edito du dimanche 12 mars.

par le père Josué Villalobos Villalobos

pour les Clés, feuille d'information paroissiale


La soif et le murmure


Dans l’épisode de Massa et Mériba (première lecture et psaume), le peuple d’Israël se trouve dans une situation où tout semble indiquer que Dieu n’est plus avec lui, ou pire, qu’il l’a fait sortir d’Égypte pour le faire mourir cruellement de soif. L’acte de libération qu’il venait de chanter se présente à lui comme une tromperie, une manœuvre de Dieu pour le faire mourir. Nous sommes peut-être tentés de juger l’attitude de ce peuple. L’épreuve du désert met en lui le doute et le murmure. Il finit par chercher querelle au Seigneur et le mettre à l’épreuve. A-t-il si vite oublié les promesses et les actions de Dieu ?

Pourtant, c’est notre attitude même devant le Seigneur. Combien de fois ne mettons-nous pas Dieu à l’épreuve face aux difficultés ? Quand nous nous plaignons des exigences de la foi, ne sommes-nous pas en train de dire pourquoi nous as-tu fait monter d’Égypte ? Dieu est-il au milieu de nous ? Est-il capable de nous donner, dans le désert de cette vie, ce dont nous avons besoin pour vivre ? Est-il capable de nous désaltérer, alors qu’il nous fait sortir de l’esclavage de nos idolâtries ? Ne vaudrait-il pas mieux rester attachés aux joies de ce monde comme tous les autres ?

Voilà nos cœurs endurcis comme au jour de tentation et de défi (Ps 94). Nous murmurons, assoiffés, parce que nous n’avons pas compris où se trouve la source. C’est pourquoi le Christ s’est fait assoiffé pour nous, c’est lui qui s’approche de nous et nous presse : donne-moi à boire. Il vient, comme Moïse, frapper nos cœurs de pierre par le mystère de la Croix, il fait jaillir en nous la source véritable jaillissant pour la vie éternelle. Dans ce Carême, ne fermons pas notre cœur, mais écoutons la voix du Seigneur : il veut mettre en nous la source de son Esprit ; il veut nous unir au mystère de son Fils, du côté duquel il a fait sortir le sang et l’eau.

Père Josué Villalobos Villalobos


Textes du dimanche



bottom of page