top of page

Désirer l’Esprit Saint 

Édito du dimanche 21 mai

par le père Gilles de Raucourt

pour les Clés, feuille d'information paroissiale


Désirer l’Esprit Saint 


L’Esprit Saint n’aurait-il pas un lien étroit avec le désir ? Face aux désirs multiples et contradictoires, l'homme contemporain semble désemparé. Notre monde n’a jamais autant flatté notre désir, les réclames sur les murs et dans les médias ne cessent de nous encourager à désirer. Mais aussitôt assouvi, le désir ressurgit pour se porter sur un autre objet. Qui pourra étancher notre désir ?

Au jour de l’Ascension, les disciples expriment le désir du rétablissement de la royauté en Israël et ce désir va être frustré. Jésus dont ils attendaient tant monte au ciel jusqu'au jour de sa venue. En réalité Jésus veut leur donner bien plus, non pas un royaume terrestre et matériel mais une source jaillissante pour la vie éternelle : l’Esprit Saint. Autrement dit, il ne vient pas seulement répondre à la soif de l’homme, il la démultiplie. Dieu comble notre désir en le décuplant. En effet, notre désir est sans limite. Seul Dieu peut le rassasier et plus il est comblé, plus il grandit. Le propre de l’Esprit Saint est d’être cet Amour qui surabonde, cet Amour qui ne cesse de jaillir et de déborder du cœur de Dieu. Venant de Jésus, il nous unit à lui. Répandu sur terre dans nos cœurs, il nous tourne vers le Royaume du Père où Jésus nous a préparé une place. Dans ce temps d’attente, désirer l’Esprit Saint n’a rien d’égoïste mais au contraire c’est laisser le Seigneur venir surabonder en nous pour que, portés par son amour, nous annoncions la venue du Royaume de Dieu en Jésus-Christ. Alors, oui, désirons une Pentecôte pour chacun d’entre nous afin d’être vraiment à notre place pour annoncer les merveilles de Dieu et être instruments des signes qui accompagnent l’annonce du Royaume.

Père Gilles de Raucourt

Textes du dimanche



Comments


bottom of page